• cecileluherneart

Baiser paysage

Dernière mise à jour : 21 sept. 2021

- Par Julien Leroux

A l’origine de cette peinture, une vision d’étendue enneigée traversée par un fin sentier. La composition reprend l’idée d’un espace vide coupé en deux, mais les couleurs se greffent et se déclinent pour former l’image d’un paysage onirique et abstrait.

Le titre fait référence à la tache rouge sombre dans le coin inférieur droit (ces touches anecdotiques en angles sont fréquentes chez l’artiste, elles créent l’incongruité repoussant le regard vers le centre) couleur de passion. A ce moment l’artiste vit la naissance d’une relation passionnelle. Elle voit dans l’utilisation plus ou moins consciente de ces couleurs à la fois tendres et chatoyantes l’écho de son enthousiasme amoureux d’alors.

Conçue d’après le souvenir d’une vision hivernale, qui a évolué vers une déclinaison colorée abstraite, l’œuvre est un poème lyrique visuel, comme la scène iridescente et flamboyante naissant d’un baiser passionné. Ainsi qu’il est fréquent dans l’œuvre de Cécile Luherne, la couleur se fait ici encore l’expression des émotions intériorisées, informulées, poétisées.




#paysage

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Hiver